Les portails Lyon 2 : Intranet - www

Vous êtes ici : Accueil>Tribu>Votez pour "Mot pour maux"

Rechercher

Votez pour "Mot pour maux"
 

  • du 7 février 2017 au 14 mars 2017

Quatre de nos étudiant.es partagent leur regard sur le handicap en participant au concours vidéo Tous HanScène®. Elles ont besoin de votre soutien !

Concours Tou.te.s HanScène 2016
Accès direct : des étudiantes engagées | le concours : modalités de vote l le master Référent.e handicap

  Des étudiantes engagées

Un travail d'équipe, de l'idée à sa concrétisation...

Marie Audebert, Agathe Faussurier, Charlotte Gallin et Marie Roy, toutes les quatre étudiantes du master 2 Référent.e handicap se sont lancées dans l'aventure, après la diffusion de l'appel à participation au concours Tous HanScène à l'ensemble de leur promotion début novembre.
Les idées fusent et elles commencent l'écriture du scénario. Une de leurs proches connaissances possède le matériel et les connaissances techniques pour les accompagner dans la réalisation et les aider pour le montage… L'équipe est ainsi constituée ! Avant les congés de fin d'année, elles présentent leur projet à leurs enseignant.es et leurs camarades de master et partagent leur scénario pour remarques et avis. Il n'était pas toujours facile de concilier les études, le stage et le projet. Leur formation est en effet très prenante, puisque dès le mois d'octobre, leur semaine se partage entre leur lieu de stage et les cours campus Berges du Rhône les jeudis et vendredis. Elles profitent des vacances pour se consacrer au tournage.
Bien entendu, confrontées à ce qui est possible ou non, elles ont dû parfois retravailler leur scénario. Il a fallu envisager certains compromis pour respecter les critères du concours ou pour suivre les préconisations de leur chef opérateur en sons et en images… tout en ne faisant aucune concession sur le message qu'elles souhaitent diffuser.

Sensibiliser au handicap invisible

Nos étudiantes tenaient à aborder avec leur vidéo le handicap invisible, moins connu du grand public. Quand on parle de handicap, on pense en général à un handicap qui se voit : une personne en fauteuil roulant, une personne malvoyante ou encore malentendante… Mais cette représentation est réductrice. Selon l’article 2 de la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », « constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives et psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ».
Certains types de handicap sont plus difficilement perceptibles que d’autres. On parle alors de handicap invisible. Celui-ci se manifeste par des difficultés considérées comme handicapantes en fonction de leurs fréquences et de leurs conséquences sur la vie quotidienne et la vie sociale de la personne.

Pour ne pas déflorer "Mot pour maux", la vidéo réalisée par nos étudiantes, nous ne préciserons pas quel handicap est mis en scène, mais nous nous permettons de reprendre en partie leurs propos :
« Qualifier quelqu'un par sa déficience c'est le réduire à une seule dimension de son identité.
C'est le définir par ce qui lui manque, par ses faiblesses. […]
les mots sont le reflet de notre vision du monde et de notre regard sur l'autre. »
Leur souhait à travers cette vidéo ? Porter l’attention sur la force des mots que nous utilisons pour parler des autres. « Nous voulions mettre en avant le fait que qualifier une personne par sa déficience c’est la réduire à celle-ci, faisant ombre à tout ce qu’elle est : une personne avant tout. » Elles ont ainsi choisi de mettre en scène une jeune fille dans sa vie quotidienne en soulignant ce qui fait sa personne (ses défauts, ses qualités, ses envies, ce qu’elle aime ou pas, ses manies, etc.). Elles montrent que le fait qu’elle soit en situation de handicap n’est qu’un élément de son identité.

  SOUTENIR NOS ÉTUDIANTES AU CONCOURS TOUS HANSCÈNE® ?

Les participant.es à Tous HanScène, avec leur vidéo, partagent leur regard porté sur le handicap et contribue au travail de sensibilisation… C'est ce qu'on fait Marie, Agathe, Charlotte et Marie en déposant leur vidéo "Mot pour maux" fin janvier. Celle-ci est en lice dans la catégorie "vie quotidienne". Pour la prochaine étape, du 7 février au 14 mars, elles sont besoin de votre soutien.
Grâce à vos votes, elles peuvent prétendre à un prix, mais notre Université, si elle figure parmi les établissements ayant mobilisé le plus de votant.es, peut elle aussi en remporter un et se voir décerner une subvention pour financer la mise en place d'un projet handicap.
Les votes et vues en ligne ne sont possibles que via le site www.toushanscene.fr. Chaque personne peut voter pour autant de vidéos qu'elle le souhaite mais seulement une fois par vidéo. Le vote s'effectue via un formulaire à remplir en ligne. Attention, tout formulaire incomplet entraîne l'annulation et la non prise en compte du vote. Après validation du vote, un courriel de confirmation est envoyé aux votant.es.

  LE MASTER RÉFÉRENT.E HANDICAP

Ce parcours de la mention de master Science de l'éducation forme, à un haut niveau, des professionnel.les expert.es dans la conception, la réalisation et le pilotage de dispositifs inclusifs pour les personnes en situation de handicap. Chacun.e est amené.e à intervenir tant dans le champ de l’entreprise qu’au sein des associations ou des collectivités territoriales. Au regard de la priorité de la question du handicap dans les politiques sociales, cette formation pionnière prépare des professionnel.les répondant aux défis de l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap (cf. loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », titre II, Article 4).

Ce parcours permettant notamment l'acquisition de connaissances et de compétences à mettre en oeuvre pour concevoir et réaliser des actions d'information et de sensibilisation, le concours TousHanscène était une occasion pour nos étudiantes de passer à la mise en application.

INFOS PRATIQUES

  • Type : Initiative

En savoir plus

Qui sont nos quatre étudiantes en master 2 Référent.e handicap ?

© Service communication - A. Grattier
- Marie Audebert, 22 ans, en stage dans un cabinet RH et de prestations spécialisées handicap (HandiAgora)
- Agathe Faussurier, 23 ans, en stage au Comité Territorial du Rhône et de la métropole de Lyon de la Fédération Française de Montagne et de l'Escalade
- Charlotte Gallin, 23 ans, en stage à l'nsitut-Médico-Educati (IME) 'La Maison de Sésame"
- Marie Roy, 23 ans, en stage à Thompouss, cabinet de consultants spécialisé dans le handicap

Le concours

Parce qu'aujourd'hui en France, seul.es 7% des jeunes scolarisé.es en situation de handicap accèdent aux études supérieures et que seulement 1% atteint le niveau bac+5, le concours vidéos Tous HanScène® s'est fixé 2 objectifs majeurs :
  • inciter plus de collégien.nes et lycéen.nes en situation de handicap à prolonger leurs études dans l'enseignement supérieur ;
  • amplifier l'ouverture des campus, et des cursus des établissements de l'enseignement supérieur aux jeunes en situation de handicap.

Votre avis compte

En lien avec ce concours, une enquête vise à mieux comprendre la place du handicap dans l'enseignement supérieur. Merci d'y contribuer en remplissant ce rapide questionnaire en ligne !
Un tirage au sort parmi les répondant.es permettra de gagner un appareil photo Nikon qui sera remis lors de la remise des prix Tous HanScène® le 30 mars 2017.
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »