Les portails Lyon 2 : Intranet - www

Vous êtes ici : Accueil>Pratique>Découvrir et utiliser les logiciels libres

Rechercher

Découvrir et utiliser les logiciels libres
 

Publié le 1 mars 2014 Imprimer cet article, Envoyer cet article à un ami

Connaissez-vous les logiciels libres et saviez-vous que notre université peut être considérée comme un établissement de pointe dans leur utilisation et leur promotion ?

Logiciel libre
Au sommaire : Qu'est-ce qu'un logiciel libre ? | Pourquoi en utiliser ? | Le logiciel libre à Lyon 2 | Comment en savoir plus ? | Comment devenir libriste ?

Qu'est-ce qu'un logiciel libre ?

Un logiciel libre est une application informatique qui possède quelques particularités :
  • On peut l'utiliser sans restriction : lorsque vous nous l'avons, il n'y a pas de conditions particulières pour s'en servir autre que des limites techniques (il faut que ça marche sur votre machine).
  • On peut le copier et le recopier à volonté pour soi et n'importe qui d'autres. Nous ne sommes pas dans l'illégalité lorsque nous donnons (ou même vendons) une copie à nos amis.
  • Si on s'y connait en informatique ou si on a des informaticien(ne)s dans notre entourage, on peut savoir comment le logiciel est fait et on a le droit de le modifier pour l'adapter à nos besoins. Intéressant à la fois pour répondre à nos attentes, mais aussi pour s'assurer qu'il n'y a pas des trucs "douteux" à l'intérieur qui nous espionneraient et enverraient les infos à notre insus vers on ne sait pas qui.
Il y a des logiciels libres dans tous les domaines de l'informatique qui aujourd'hui répondent à 98% des besoins en informatique (les 2% correspondent à des usages métiers très spécifiques). Que se soit donc pour faire fonctionner un ordinateur, faire de la création infographique, des statistiques, rédiger un mémoire, jouer en réseau, enregistrer du son ou monter un film... il y a probablement un logiciel libre qui répond à notre besoin.
Les logiciels libres sont utilisables sous Linux, mais pas seulement, très souvent il en existe des versions adaptées pour Windows ou MacOs.

Pourquoi utiliser des logiciels libres ?

  • Parce qu'ils sont performants et de qualité : Si ce n'était pas la cas, pourquoi 4 des 5 sites web les plus visités dans le monde leur feraient confiance pour leurs infrastructures (Facebook, Google, Youtube ou encore Wikipédia utilisent des technologies libres à la base de leurs sites et services). Plus d'une fois sur deux, lorsque nous naviguons sur le web, nous sommes sur un site qui fonctionne grâce à Gnu/Linux et quelques autres logiciels libres.
  • Parce qu'ils sont éthiques et citoyens : Parce que leur conception est transparente et basée sur l'accès à toutes et tous, les logiciels libres nous protègent des dérives emprisonnantes des éditeurs et prestataires classiques qui limitent l'interopérabilité de leurs solutions et nous obligent ainsi à être dépendants de leurs pratiques commerciales, technologies et idéologiques (youtube comme itunes décident arbitrairement de ce qui peut-être diffusés ou non au mépris des règles élémentaires de la liberté d'expression).
  • Parce que c'est économique : Les logiciels libres sont généralement gratuits et comme leur modèle économique ne reposent pas sur le renouvellement de la licence d'utilisation, ils sont fait pour durer. Un ordinateur n'utilisant que du logiciel libre reste opérationnel et efficace deux à trois fois plus longtemps qu'un ordinateurs utilisant des logiciels propriétaires. Économie d'argent mais aussi démarche responsable en terme de développement soutenable. Opportunité aussi de faciliter l'accès aux numériques au plus grand nombre.

Le logiciel libre à Lyon 2

Les fans du logiciel libre diront que l'on peut faire mieux, mais Lyon 2 est sur la bonne voie avec de belles initiatives qui en font un établissement de pointe dans l'utilisation et la promotion du logiciel libre :
  • une partie de l'infrastructure web et réseau de l'université est basée sur des technologies libres ;
     
  • des services sont mis à la disposition de la communauté Lyon 2 et utilisent du libre, par exemple :
    - pour créer des enquêtes nous pouvons utiliser un Limesurvey mis à disposition par l'université,
    - Filez (développé par l'université d'Avignon) permet les échanges de gros fichiers de plusieurs gigas,
    - la plate-forme pédagogique s'appuie désormais sur Moodle qui est le système de gestion de cours le plus utilisé dans le monde et qui est libre...
     
  • La licence professionnelle "Communication, logiciels libres et sources ouvertes" (CoLibre) est le premier diplôme au monde proposant une formation professionnalisante non informaticienne s'appuyant uniquement sur l'utilisation de logiciel libre pour réaliser toutes les actions numériques d'un professionnel de la communication.

Comment en savoir plus ?

Bien sûr en participant à l'OpenDay le 11 mars 2014, mais pour pousuivre :
  • inscrivez vous sur la liste de discussion lyon2libre qui réunit celles et ceux qui à Lyon 2 veulent partager leurs expériences du libre et le promouvoir. Vous souhaitez être au courant de l'actualité du logiciel libre à Lyon 2 (et à Lyon) et échanger sur le sujet, inscrivez-vous.
    > Intéressé(e) ? Contactez Vincent Mabillot.
     
  • suivez l'actualité du libre dans la région lyonnaise :
    http://aldil.org : utilisateurs lyonnais de logiciel libre
    http://rhone.libre-en-fete.net : les manifestations printanières autour du libre dans le département
    http://copilibre69.org : collectifs culturels, informatiques, sociaux qui se retrouvent autour de la promotion du numérique libre
    http://jdll.org : le plus gros événement régionnal consacré au libre qui aura lieu les 12 et 13 avril 2014 à Lyon.

Comment devenir libriste ?

  • la méthode "à tatons" : on remplace ces applications actuelles par des applications libres qu'on trouvera notamment sur http://framasoft.net ;
  • la méthode "entre deux" : on installe un ordinateur en "double boot", en installant deux systèmes sur un ordinateur, "le classique" en y ajoutant un "système libre" ;
  • la méthode "l'un dans l'autre" : on utilise ce qu'on appelle la virtualisation, ce qui revient à installer un système dans une machine virtuelle (ce qui permet de passer de l'un à l'autre assez facilement mais on perd en performance) ;
  • la méthode "la liberté ou la mort" : on n'utilise plus que du libre. Radical, mais certainement le meilleur moyen de changer une bonne fois pour toute et de se compliquer la vie avec des aller-retours entre différentes technologies.

Pour la première méthode, on peut le faire en autonomie dès qu'on sait installer un nouveau logiciel sur son ordinateur, pour les autres le passage peut s'avérer très simple, mais parfois un peu compliqué si on n'est pas familier d'une informatique récalcitrante. Dans ce cas, il est conseillé de venir rencontrer les libristes pour qu'ils vous conseillent et souvent qu'ils vous accompagnent dans vos découvertes.
En dehors de l'OpenDay, des ateliers d'installation (install parties) et d'entre-aide (les jeudis bidouilles) sont souvent organisés à Lyon (voir l'agenda de l'ALDIL).

Contact

- Vincent Mabillot, responsable de la licence CoLibre
vincent.mabillot@univ-lyon2.fr

- Échanger et être au courant de l'actualité du logiciel libre à Lyon 2
Pour accéder à vos outils, connectez-vous »